AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EDELHEID ♥ POWELL ♪ my heart will go on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Edelheid H. Powell
est dans la place ♥


† MAYBE YOU KNOW :
And I'll never be like I was, the day I met you. To niave? Yes, I was. Boy that's why I let you in. Wear your memorie like a stain, can't erase none of the pain. Here to stay with me forever. I'm breathing in, breathing out. Aint that what it's all about? Living life, crazing loud, like I have the right to. No more words, in my mouth, nothing left to figure out. But I don't think I'll ever break through, the ghost of you.. One of these days I'll wake up from this bad dream, I'm dreaming. One of these days I'll pray that I'll be over, over, over you. One of these days I'll realize that I'm to tired of feeling confused, but for now theres a reason that your still here in my heart.


† LETTRES ENVOYÉS : 500
† EMMÉNAGEMENT : 01/08/2008
† VRAI AGE : 23


me, myself and time
AGE †: dix-neuf ans
TEAM †: anonyme team ☺_
SECRETS †:

MessageSujet: EDELHEID ♥ POWELL ♪ my heart will go on   Ven 29 Avr - 18:25

edelheid heart powell
âge
dix-neuf ans

origines
canadiennes

nationalité
montréalaise
Bonjour ! Alors moi mon petit prénom c'est Edelheid. Sauf que c'est pas mon nom complet, non non. En réalité je m'appelle Edelheid Heart Powell. Surpris ? Je le savais, je suis devin moi - ou pas (a) - enfin bref j'ai 19 ans. C'est beaucoup je sais, mais attendez je suis pas encore un vieux crouton. Sinon je dois dire que je suis très belle parce que je représente Ashley Benson. Ne vous jetez pas tout de suite à mes pieds, j'ai peur que ma tête enfle. Je suis unique en mon genre, mais pourtant je suis Célibataire. Mais je vais vous surprendre parce que je ne suis pas ce que vous croyez, et non ! je suis Canadienne et fier de l'être, oui oui ! Mais le plus beau c'est que je suis née le 26 mai. Alors vous avez pas d'excuse pour m'oublier, je mérite un cadeau de haute taille. Si je suis venue à Hartford c'est parce que mon père devait partir dans un pays en pleine guerre pour son emploi et il ne voulait pas risquer notre vie pour lui. Sinon moi je fais partie de la team de Heart, parce que c'est moi Heart.
statut
célibataire

célébrité
ashleybenson

groupe
heart team

it's my life ϟ u can't touch this
Une histoire, mon histoire. Banale pour certain et pour d'autres si compliquée qu'il n'en comprenne même pas la moitié. Quand on dit que les gens sont difficiles à comprendre, parfois c'est vrai, d'autres non. Je crois que ça doit dépendre de comment ils sont, car il y en a qui ont la vie facile et donc ils sont simple à déchiffrer mais il y a aussi ceux que leur vie est loin d'être si agréable, comme pour moi; La mienne c'est qualifiée dans le milieu des deux mondes car dans mon jeune âge tout me paraissait si simple.. J'avais mon père, un homme autoritaire mais qui savait comprendre, c'était un homme que j'appréciais énormément tout le contraire de ma mère qui était femme sévère et endurcit, je ne la connaissais pas vraiment car la seule chose qu'elle savait faire c'était de crier. Je ne sais pas pourquoi ils restaient ensemble car ils ne s'entendaient pas très bien.. J'avais aussi une sœur d'environ un an de plus que moi, Méloë. On a eut nos différents comme nos moments de délires. Faut dire que entre elle et moi, ce n'est pas toujours la joie mais on peut réussir à s'entendre après quelques temps d’engueulade. Nous en étions à dire que ma jeunesse n'était pas compliquée; En effet, elle ne l'était pas. Ce n'étais pas exactement comme tout les enfants puisque je voyageais partout avec ma famille, nous changions de ville très souvent et donc j'avais l'école à la maison, enfait nous avions une bonne qui nous aidait dans nos leçons et nos devoirs. J'étais la petite fille qui était très timide, enfin avec les garçons surtout. J'adorais par dessus tout, tout ce qui était attrait aux arts, le dessin et surtout la musique et la mode. J'ai commencée par confectionner mes costumes d'Halloween, vers mes 14 ans, puis j'ai finie par créer mes propres vêtements. Par contre je ne chantais pas très bien et encore aujourd'hui mais j'adorais jouer de différents instruments. Mon père m'avait appris la guitare mais j'avais appris le piano seule, ce qui faisait que je n'étais pas vraiment la plus douée, mais je me débrouillais. Tout le monde m'appréciait car j'étais un peu comme un petit ange, je n'étais pas vraiment méchante avec les gens, grand ou petit, puisque ça ne changeait rien, ils étaient tous des humains pour moi. Par contre je n'aimais pas vraiment les garçons, enfin, j'étais pas encore rendu là, j'étais plutôt dans ma passe ''amis'' et rien ne m'importait d'autre. Je crois que même aujourd'hui je fais difficilement confiance aux hommes. Enfin tout était facile, simple et agréable à cette époque, jusqu'à ce moment, l'élément qui à tout chamboulé dans ma vie.. Cette journée restera gravée dans ma mémoire jusqu'au jour de ma mort et même là encore, je crois qu'elle me suivra jusqu'au fin fond de l'enfer. Pour certains ce n'est qu'un jour parmi tant d'autre car beaucoup de gens l'ont vécus, mais ce sont les événements suivants celui-ci qui font qu'il a été si important.

- FLASHBACK -

Je n'avais que neuf ans à ce moment-là, tout n'avait pas encore dégénéré.. J'étais couchée dans mon lit, je ne réussissais pas à m'endormir, surement dut au fait que ma sœur de dix ans et demi faisait du bruit avec sa musique et que nos parents la laissait faire. J'avais bien essayé, de toutes les manières possible, de la faire taire, mais c'était impossible elle était têtue comme une mule et rien y personne ne pouvait lui empêcher quoi que ce soit et pas même les parents. Donc j'avais décidée de laisser tomber toutes les manœuvres pour ça et je m'étais étendue dans mon lit en attendant qu'elle arrête. Et c'est ce qu'elle fit, quand j'avais décidée de baisser les bras, d'arrêter d'essayer, elle avait arrêtée. Ça m'avait soulagée car je pouvais enfin me reposer tranquillement sans que personne ne me dérange. Je me suis endormit paisiblement quelques temps après.. Mais mon réveille par contre lui fut brutal. La roulotte s'arrêta brusquement et je me précipitai vers la porte pour voir ce qui se passait. Ma mère prenait toutes nos valises et commençait à les remplir.. Dans ce temps-là je ne comprenais pas ce qui se passait vraiment, je pensais qu'on était arrivé dans une nouvelle ville.
    - Que ce passe-t-il Mère ?
    - Ton père il..
    - Quoi ? Mais dit-moi ce qui ce passe !
    - Il part
    - QUOI ? Mais de quoi tu parles ?
    - Il doit partir dans un pays en pleine guerre pour son emploi et il ne veut pas qu'on risque notre vie pour lui en y allant nous aussi.
    - Mais moi je veux y aller avec lui ! Je ne veux pas qu'il soit loin de moi ! Il n'a pas le droit !
    - Chérie, il va revenir mais pendant qu'il sera parti nous allons vivre à Hartland.
    - Non ! Non, non, non ! NON !
Je suis partie à toute vitesse pour descendre les marches de dehors. Tout me paressait inexplicable à ce moment là. Je n'avais qu'une idée c'était de me réveiller et que ça n'allait être qu'un simple cauchemar et que tout redeviendrait à la normal. Mais ce qui se produisait était la pure réalité. J'ai accourue dans les bras de mon père, entourant mes bras autour de lui. Il entoura ses bras autour de moi en déposant sa tête sur la mienne. Mais je crois que ma mère était contre le fait que je ne voulais qu'il parte, alors elle nous a séparé, m'entourant ses bras autour de mon ventre pour me retirer de l'étreinte. Même si je me suis débattue, elle avait réussi et ça à tout jamais.. Au moment où l'armée allait l'emmener, il commença à chantonner notre chanson, celle qu'on chantait depuis ma tendre enfance à chaque opportunité qui se présentait, dans les moments joyeux comme dans les moments malheureux..
    - Je t'aime et je t'aimerai toujours mon poussin.. Les saisons viennent et elles s'en vont. Et le monde tourne toujours. Tu es là et moi aussi, l'un et l'autre jour après jour..
    - Surtout prend le temps de trouver un cœur pour te confier. Qu'importe où la vie te mène, tu gardes l'amitié.. Je t'aime Papa..
Il disparu ensuite dans la voiture teintée, c'était la dernière fois que je le voyais, enfin jusqu'à sa mort sûrement.. Donc j'étais remontée à l'intérieur vers la chambre de ma sœur, quand j'y suis entrée, la seule chose que j'ai pu faire fut d'aller lui prendre la main et de lui dire que j'allais toujours être là, quoi qu'il arrive.

- FLASHBACK -
Vous devez vous demander ce qui est arrivé par la suite ? Alors ce qui c'est passé après cette journée était loin d'être un compte de fée, non loin de là.. J'ai due déménager avec ma sœur, ainsi que ma mère même si elle n'était jamais vraiment là, toujours à travailler, on pourrait même dire qu'elle était devenue folle, mais Méloë ne voulait pas le croire alors on en parlait tout simplement pas. Puisque notre mère n'était jamais parmis nous, elle avait engagée la même domestique que nous avions avant, celle qui nous faisait l'école à la maison. Elle nous a élévé, si on peut dire ça. J'avais emportée ma guitare acoustique que mon père m'avait offert, ainsi que mon calepin à croquis, et puis j'avais ma sœur au moins et c'est à ce moment là que l'on sait beaucoup rapprochés. Par contre, les gens à l'extérieur de l'établissement étaient difficiles à cerner, enfaite je dirais plutôt que ma ''supposée'' mère n'avait pas choisie le meilleur quartier d'Hartland. Après ça, comme tout adolescente ordinaire on allait à l'école sauf que je n'avais pas vraiment d'amis, enfin ce n'était pas vraiment des amis, plus des connaissances. Les seuls vrais amis que j'avais c'était ma grande sœur ainsi que Aymeric. Je l'ai rencontrée à l'hôpital quand ma mère est tombée malade, quand je n'avais que 9 ans, quelques temps après que l'on soit arrivés ici. Il m'avait abordé et on avait joués ensemble, puisqu'on était jeunes. Il était à l'hôpital car il c'était cassé la jambe. C'est à ce moment qu'on a commencé à devenir inséparable. Il m'a fait rencontré son meilleur ami, Duncan, qui est devenu le mien peu de temps après. Moi et Aymeric avont sortis ensemble plus de deux ans, je dirais les meilleures années de ma vie puis à mes 15 ans, Duncan est mort, il c'était suicidé et Aymeric ne s'en remettait pas. Il m'a laissé peu de temps après le décès de notre meilleur ami, il disait que je lui rappelais trop Duncan et qu'il avait besoin de temps. Après, je me sentais de plus en plus seule.. Mais avant de continuer dans cette lignée, je vais vous racontez avant quand j'ai rencontrée Blaze quand j'avais 13 ans. Ma mère avait déménagée en Australie pour son boulot et nous allions la voir seulement pendant nos congés et l'été. C'est là-bas que nous avons rencontrés ce cher Blaze qui était le fils du nouvel amoureux de notre mère. Nous étions devenus très proches, puis un jour son père c'est trouvé une nouvelle muse et à laissé tomber notre mère, donc nous avons perdus contact avec le jeune homme. Le coeur brisé, notre mère était de retour à la maison, à Hartland, mais cela devint pire qu'avant, elle était devenue littéralement folle. Après quelques temps ainsi, elle partit à l'asile, laissant Méloë en charge, puisqu'elle avait 18 ans à ce jour, puis nous avons reçus de l'argent pour pouvoir vivre sans trop de problème, de la part de cette suposée mère. À mes 16 ans moi et ma soeur avons reçu un appel nous informant que mon père était en prison pour je ne savais quelle raison mais ça m'était égale à ce moment..

- FLASHBACK -
Edelheid Heart Powell, c'est moi, jeune fille remarquablement belle, mais qui, cette journée-là, avait décidée de cacher cette beauté face à l’évènement tragique qui venait de se produire il y avait de cela quelques jours. Ce n’était peut-être pas nécessaire, direz-vous, mais pour moi, ce l’était. Car oui, Monsieur Powell, mon père, c'était suicidé. Il était mort, et j'avais tout vue grâce au fait que j'étais devant les barreaux de sa cellule.. Mon père était devant moi, il m'avait regardé dans les yeux, à prononcé un « Désolé mon ange » et c'était tranché la gorge devant mes yeux. Personne n'était venu le voir, sauf moi cette journée-là.. Peut-être aurais-je dut ne pas y aller, mais cela avait été plus fort que moi.. Ma mère ne lui rendait pas visite, elle le détestait. En fait, elle n’avait jamais été présente et cette journée ne faisait pas exception. Peut-être croirez-vous qu’elle viendrait à l’enterrement du père de ses enfants, pour les soutenir au moins, mais à ce moment, vous auriez tout faux, car en fait elle était partie, après qu'elle nous est abandonnée, et n’avait laissé que de l’argent et choses nécessaires à notre survie, moi et ma sœur. Bien sûr elle n’était pas assez sans cœur pour nous laisser toutes seules, donc elle avait engagée une domestique.. Ce fut difficile pour moi et Méloë pendant un certain temps mais nous avons passée à travers la semaine qui venait de s’écouler, avec aide mais nous étions arrivées jusque là. Je me tenais droite, visage pâle et sans émotions, comme tout mon corps. J'avais regardée ma sœur une dernière fois et je m'étais avancée lentement, les yeux rivés dans le vide, et j'avais prit la parole, pour ensuite déposer un souvenir dans la tombe de mon défunt père..
    - Jusqu’à aujourd’hui tout me paraissait si facile, tout semblait si simple, mais maintenant tout ses petites choses sont devenus tellement compliquées.. Tu es parti, père, sans nous dire au revoir. Tu te souviens ce jour où tu m’avais présentée Duncan avec Aymeric ? Ce jeune homme si beau qu’il faisait pleuré toutes les filles du lycée car il jouait avec chacune d’entre elles. Tu te souviens de lui ? Moi je ne me souviens pas de ce garçon, car je ne l’ai jamais connu. Car la personne que j’ai connue n’était ni arrogant, ni manipulateur, ni courailleur. Et pourquoi ? Je ne l’ai jamais vraiment sut.. Mais ce que je sais, c’est qu’il est mort depuis un an. Et il est mort de la même façon que toi. Il sait suicidé. Mais ce que je veux te dire, c’est que j’espère que tu prendras soin de lui là-haut, autant que tu as prit soin de moi quand j'étais plus jeune.. En réalité, je ne sais pas si c’est le fait que tu n’es plus là, le fait que je ne sais plus pourquoi je vis, pourquoi je suis sur cette terre puisque tu étais tout pour moi. Tu étais la personne à qui je me confiais, avec qui je faisais tout.. Je n’avais pas d’amis, et je n’en avais pas de besoin car tu étais là. Maintenant.. Je suis tombé si bas et je n’ai plus la force de remonter car c’était toi qui me donnait cette force.. J’ai beau vouloir, je n’y crois pas.. Mais j’espère que de là où tu es tu pourras me donner la force dont j’ai besoin, et donner la force aussi à tout ceux qui sont ici pour toi.. Je t’aime Papa

J'avais déposée mes lèvres sur la photo que j'avais dans la main, puis l’installa délicatement dans le cercueil. Je m'étais reculée pour laisser la place aux autres personnes qui ont laissés des souvenirs pour lui..

- FLASHBACK -
À la suite de sa mort, moi et Diamond avont déménagés dans un petit appartement. Je ne pouvais tout de même pas la laisser toute seule dans cet endroit. Elle était dans la clique des pom-poms girls contrairement à moi qui était plutôt du genre à parler à tout le monde et ne pas être dans un groupe en particulier. Bref, après la mort des trois amies, nous nous sommes chicanées et nous avons arrêtées de nous parler, sauf pour se faire la misère. Maintenant je suis toute seule, ma propre soeur me déteste, mon ancien meilleur ami et petit-ami Aymeric est parti, Blaze ne me parle plus, Spade me déteste toujours, et c'est réciproque.. Vraiment j'ai une vie que tout le monde rêverait d'avoir, c'est ironique bien sûr.

Spoiler:
 

__________________
“ AYMERIC, I LOST YOU ONCE AND MY HEART IS
NOT ENOUGH HARD TO BE BROKEN TWICE ”
I know I can't take one more step towards you because all that's waiting is regret. And I learned to live, half alive and now you want me one more time. I hear you're asking all around if I am anywhere to be found but I have grown too strong to ever fall back in your arms. Dear, it took so long just to feel alright. You broke all your promises and now you're back, you don't get to get me back. Who do you think you are ? Runnin' round leaving scars, collecting your jar of hearts and tearing love apart. You're gonna catch a cold from the ice inside your soul. Don't come back for me, don't come back at all.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://am-secretsaway.superforum.fr
 

EDELHEID ♥ POWELL ♪ my heart will go on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† All My Secrets Away :: administration :: a house is not a home-
Sauter vers: